logo
home updates pdf links contact fr
Part.1: La justice
Intro
Chap.1: Les règles de droit
Intro
Sect.1: Les sources ...
Sect.2: Les branches ...
Chap.2: Les cours et tribunaux ...
Intro
Sect.1: Les acteurs
Intro
3. La police
Sect.2: Les différentes ...
Intro
1. Les juridictions civiles
Intro
1.1. Les juridictions du ...
1.2. Les juridictions d'appel
2. Les juridictions pénales
Intro
2.1. Le tribunal ...
2.2. Le tribunal ...
2.4. La cour d’appel, ...
2.5. Les anciennes ...
4. La Cour de cassation
Sect.3: La procédure judiciaire
Intro
3.4. La prescription
Nouveau document
Chap.3: Les juridictions ...
Intro
Sect.2: La Cour ...
Sect.3: Les juridictions ...
Chap.4: Les juridictions ...
Intro
Sect.3: La Cour ...
Chap.5: D’autres mécanismes ...
Intro
Sect.2: La discipline
Part.2: La presse
Intro
Intro
Sect.1: Organisation ...
Intro
1. Les normes juridiques
Intro
Sect.1: Informations ...
Sect.4: Recommandation ...
Part.3: Les sources du ...
Intro
Intro
3. Destinataires ...
4. Modes de communication
6. Annexe: circulaire ...
Sect.5: La communication ...
Intro
Intro
1. Le point de ...
4. Vers une convergence ...
Intro
Sect.1: Payer une ...
Sect.2: Se faire ...
Sect.3: Le 'journalisme ...
Sect.6: Des techniques ...
Part.4: Le traitement et ...
Intro
Intro
Intro
Intro
Sect.2: Calomnie, ...
Intro
Sect.2: Le respect ...
Part.1: La justice > Chap.2: Les cours et tribunaux de l'ordre judiciaire > Sect.2: Les différentes juridictions > 1. Les juridictions civiles > 1.2. Les juridictions d'appel > §1. La cour d’appel, chambres civiles pdf
La cour d’appel, chambres civiles

Il y a cinq cours d’appel en Belgique. Elles se situent à:
Un ou trois magistrats, appelés conseillers, siègent dans les chambres civiles de la cour d’appel. Une partie au procès peut toujours demander (en respectant les délais impartis) le renvoi devant une chambre à trois conseillers. La cour d’appel comprend également des chambres correctionnelles et des chambres de la jeunesse.

Le ministère public est représenté par un magistrat du parquet général.

Les conseillers sont compétents pour statuer sur les appels introduits contre des jugements relatifs à des demandes dont la valeur dépasse 75.000 francs/1.860 euros, prononcés, en premier ressort, par le tribunal de première instance, chambres civiles, et par le tribunal de commerce. Ils traitent également les actions en déchéance de nationalité et les demandes en réhabilitation en matière de faillite, par exemple.

Les décisions de la cour d’appel sont appelées des arrêts.

Il est possible de se pourvoir en cassation contre un arrêt de la cour d’appel en cas de fautes de procédure ou d’interprétation erronée de la loi. On parle dans ce cas de recours extraordinaire.